Numéros

Numéro 43

Les contributions regroupées dans ce numéro 43 des Cahiers de Sociologie Économique et Culturelle sur le thème de l’exil, résultent d’une collaboration avec l’Iliade – Maison des Arts du Récit, association culturelle implantée au Havre. Il s’agissait de faire connaître plus largement le travail d’enquête, de réflexion et d’échange réalisé sous l’égide de cette association havraise au cours des années 2006 et 2007 sur le double thème de l’exil et du récit, d’en laisser une trace significative et de développer ce qui n’avait pu être qu’esquissé lors des différentes productions et manifestations.
Ce dossier est complété par un article hors thème d’Arnaud Le Marchand consacré à Louis Bachelier, théoricien havrais de la finance mathématique.

Claude MALON, LE SOCIOLOGUE, LE CONTEUR ET LE RECIT D’EXIL. BILAN D’UNE RENCONTRE

Ce texte rend compte d’une table ronde organisée par l’Iliade dans le cadre du projet « Récit-Exil ». Cette rencontre associait les approches artistiques, historiques et sociologiques des témoignages d’exilés. L’accent est mis plus spécifiquement sur les rapports entre la démarche du conteur et celle du sociologue, que ce soit au plan de l’enquête, ou que ce soit au plan de la réflexion sur les réalités de l’exil, sur la singularité et la représentativité des récits recueillis. L’échange débouche sur des questions plus larges sur l’expérience de l’exil.

Pierre MALON, ITINERAIRE BIS

A partir d’un compte rendu des interventions de la conteuse-ethnologue Praline Gay Para, dans le cadre du projet « Récits-Exil », l’article interroge les relations, les points de rencontre et les points de séparation entre l’approche ethnolinguistique du recueil de récits de tradition orale, et la démarche du conteur.

Thomas DELAUNAY,  DE L’EXIL POLITIQUE A LA DEMANDE D’ASILE : LE CHEMIN DU DISCREDIT

Les demandeurs d’asile interviewés dans le cadre de cette étude ambitionnent d’obtenir le statut de réfugié politique. Cependant, de nombreuses embûches se dressent sur leur passage dans la réussite de ce projet. Ces personnes attendent souvent une réponse dans la solitude et l’ennui d’un lieu clos et dépersonnalisant : le foyer de travailleurs migrants. Le discrédit a été posé sur eux dès leur arrivée sur le territoire français par l’administration, mais aussi par de nombreux acteurs de la société d’accueil. De plus, ils sont contraints de supporter un statut provisoire –celui de demandeur d’asile- qui rend très difficile une quelconque intégration ou socialisation. Malgré un fragile état de santé physique et psychologique qui les pousse au repli et à la lassitude, ces personnes ne perdent pas espoir et tentent d’utiliser au mieux tous leurs savoirs et les aides éventuellement disponibles pour être crédibles et convaincantes.

Albert NICOLLET, VIVRE ET PENSER L’EXIL

Comme toute situation extrême qui atteint profondément la vie personnelle et collective, l’exil ne peut être pensé sans faire appel aux témoignages de ceux qui ont traversé cette épreuve. C’est cette expérience vécue que l’auteur chercher à restituer, dans ses étapes successives, en s’appuyant sur la parole recueillie au cours d’enquêtes, et sur des œuvres littéraires produites par des écrivains exilés, et nourries de leur expérience.

Arnaud LE MARCHAND, UNE LECTURE SOCIO-ECONOMIQUE DE LOUIS BACHELIER : THEORIE DE LA SPECULATION ET MILIEU BOURSIER DU HAVRE

Louis Bachelier, né en 1870 dans une famille de négociants en vins installée au Havre, est
considéré comme le fondateur de la finance mathématique et l’auteur d’avancées importantes sur la voie de la théorie de la relativité. Son œuvre fut découverte aux USA juste après sa mort et exerça une influence importante. Le but de cet article est de contextualiser les travaux de ce précurseur et de proposer une lecture socio-économique de la formation de ses idées. En retour, les idées de Louis Bachelier permettent aussi de porter un autre regard sur le fonctionnement et l’évolution de son milieu d’origine : les négociants du Havre à la fin du XIXe siècle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s